Colloque

Colloque « Mort traumatique, deuil traumatique »

Lieu : Palais universitaire et Faculté de psychologie – Université de Strasbourg

Comité scientifique

  • Marie-Frédérique Bacqué
  • Marie-Claude Casper,
  • Marie-Paule Chevalérias,
  • Patricia Cotti,
  • Liliane Goldsztaub,
  • Claire Metz,
  • Olivier Putois,
  • Céline Racin,
  • Laure Razon, (Sulisom- Strasbourg),
  • Carole Damiani (Alfest).

Conférenciers

France :

  • Marie-Frédérique Bacqué, pr. de psychopathologie clinique, directrice de SuLiSoM- EA 3071, Université de Strasbourg
  • Thierry Baubet, PUPH de psychiatrie, chef de service psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, Hôpital Avicenne, créateur – rédacteur en chef de la revue l’Autre, cliniques, cultures et sociétés. Coordinateur de cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP) 93
  • Anne Carol, pr. d’histoire contemporaine, UMR 7303 Telemme, CNRS, Université d’Aix-Marseille
  • Gaëlle Clavandier , maître de conférences HDR – sociologue et anthropologue, Centre Max Wéber, UMR 5283, Lyon-Saint-Etienne
  • Patricia Cotti, maître de conférences HDR en psychopathologie clinique, SuLiSoM- EA 3071, Université de Strasbourg
  • Carole Damiani, docteure en psychologie, directrice de Paris-Aide aux victimes, secrétaire générale de l’ALFEST.
  • Pascal Hintermeyer, pr. de sociologie, DynamE – UMR7367, Université de Strasbourg.
  • Thierry Jandrok, docteur en psychologie, psychologue clinicien, psychanalyste, Établissement Public de Santé Alsace Nord (EPSAN)
  • Martin Julier-Costes, docteur en socio-anthropologie, formateur, Pompes Funèbres Intercommunales (PFI) de Grenoble Métropole, chercheur associé, Centre Georges Chevrier – UMR 7366, Université de Bourgogne.
  • Cyrille Kossigan Kokou-Kpolou, docteur en psychologie de la santé, CURAPP – UMR 7319, Université d’Amiens.
  • Maxime Lallemant, doctorant en psychologie clinique, SuLiSoM- EA 3071, Université de Strasbourg
  • Damien Le Guay, philosophe essayiste, enseignant associé, Département de recherche en éthique, Université Paris-Sud – Paris-Saclay.
  • Cynthia Mauro, docteure en psychologie, psychologue, Unité de Soins palliatifs, GHICL, Saint Vincent de Paul, Lille, formatrice, Espace éthique, Université Paris-Sud – Paris-Saclay.
  • Jennifer Mertz, psychologue clinicienne – hypnothérapeute, Sarrebourg.
  • Borice Mokele, doctorant en psychologie clinique, SuLiSoM- EA 3071, Université de Strasbourg.
  • Jonathan Nicolas, docteur en psychologie, psychologue, chercheur associé SuLiSoM- EA 3071, Université de Strasbourg.
  • Philippe Pirard, médecin, épidémiologiste, responsable santé publique, InVS, et écrit pour le Haut Conseil de la Santé Publique.
  • Olivier Putois, maître de conférences en psychopathologie clinique, SuLiSoM- EA 3071, Université de Strasbourg.
  • Céline Racin, maître de conférences en psychopathologie clinique, SuLiSoM- EA 3071, Université de Strasbourg.
  • Livia Sani, doctorante en psychologie clinique, SuLiSoM- EA 3071, Université de Strasbourg.
  • Marie-Jo Thiel, pr. d’éthique, médecin, philosophe, TCSR – EA 4377, directrice du CEERE, Université de Strasbourg.

Conférenciers internationaux :

  • Jacques Cherblanc , PhD, D.Sc.Po, professeur régulier, directeur du LERARS, Université du Québec à Chicoutimi, Chercheur associé au CRIFPE, Canada
  • Catherine De Geynst, psychologue clinicienne, victimologue, Centre de politique de la CRC « Hope For Children » de Chypre, Belgique
  • Fiorenza Gamba, Ph.D, collaboratrice scientifique, IRS, département de sociologie, Université de Genève, Suisse.
  • Claudia Gamondi, médecin-adjointe, unité de Soins Palliatifs, Hôpital Universitaire du Canton de Vaud, Lausanne, médecin – cheffe, Unité de Soins Palliatifs tessinoise, Bellinzona, Suisse
  • Robert A. Neimeyer, PhD, pr. de psychologie, Université de Memphis, dir. du Portland Institute for Loss and Transition, USA
  • Steven Reisner, Ph.D en psychologie clinique et responsable de l’International Trauma Studies Program, Université de New York, conseiller en éthique psychologique pour Physicians for Human Rights, NY, USA.
  • Jose Carlos Rocha, PhD, pr. de psychologie clinique, CESPU, directeur d’équipe de recherche, IINFACTS , directeur du Centre de psychologie des traumatismes et du deuil, Portugal.
  • Jacques Roisin, Ph.D en psychologie, psychanalyste, chargé de cours, Faculté de droit et de criminologie, Université de Louvain, Belgique.
  • Pedro Urbano, Ph.D., pr. en philosophie des sciences, éthique et psychologie de l’évolution, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Université de Coimbra, Portugal.

Programme

Vendredi 8 novembre 2019

Palais universitaire, Salle Pasteur :

8h Accueil des participants
8h30 Ouverture du colloque par Catherine Florentz, vice-présidente Recherche et Formation doctorale de l’Université de Strasbourg & Chantal Cutajar, adjointe au maire de Strasbourg et organisatrice du groupe des citoyens référents formés en cas d’attentat

LA MORT, NOUVELLES REPRÉSENTATIONS OU LA MORT DU 21ème SIÈCLE SERA – TELLE VIOLENTE ?

Présidence : Marie‐Frédérique Bacqué, directrice EA 3071

9H – 11h PLÉNIÈRE DÉBAT

Damien Leguay : « Comment faire face à la violence de la mort ? Approche philosophique du traumatisme de la mort. »
Robert Neimeyer : « Intervening in Meaning: New Directions in Grief Therapy. »
Pascal Hintermeyer : « Les morts violentes : des significations sociales contrastées »

11h15 Pause‐café

«ANTHROPOLOGIE, CROYANCES ET REPRÉSENTATIONS AUTOUR DE LA RÉALITÉ DE LA MORT»

11H30 – 13H00 TABLE RONDE : QUE RESTE-T-IL DE LA MORT AFRICAINE ?

Borice Mokélé : « Mourir en Afrique, mort africaine. Cas de la mort par noyade d’un missionnaire polonais au Congo – Brazzaville. »

Cyrille Kokou‐Kpolou : « Deuils Traumatiques et Complexes en Afrique Sub-Saharienne : Evolution et Synthèse de la Littérature Empirique. »

13h00 – 14h30 Déjeuner

« L’APPROCHE DE LA MORT EN DIRECT OU MORT, ÉTHIQUE ET MÉDECINE »

Présidence: Robert Neimeyer

14H30 – 15H45 TABLE RONDE : EUTHANASIE ET SUICIDE ASSISTE

Claudia Gamondi : « La mort assistée est-elle vraiment une mort traumatique ? Expérience professionnelle et des proches. »
Marie‐Jo Thiel : « Questions éthiques autour du suicide assisté. »
Jacques Cherblanc : « Le rôle des intervenant.e.s en soins spirituels dans l’aide médicale à mourir au Québec : perspectives pluridisciplinaires. »

16h00– 1630 pause

16H30– 18H30 ATELIERS EN PARALLÈLE

Faculté de psychologie – Pavillon Théodule Ribot

Atelier 1 : L’angoisse de mort et la pulsion de mort : (animation : Marie-Frédérique Bacqué, Jacques Roisin)

  • Jacques Roisin : « La mort est le trou noir du traumatisme psychique. Considérations cliniques et métapsychologiques concernant l’impact de la mort dans l’inconscient. »
  • Christina de Girard Alexopoulos : « Expérience migratoire et mort traumatique. Aspects du travail clinique avec des personnes migrantes confrontées à des expériences de morts traumatiques. »
  • François-David Camps : « Jouer avec la mort : « appétence traumatophilique » et prise de risque dans le sport
  • Chad Cape : Can one resurrect the dead? Pourrait-on ressusciter ?
  • Boris Lassagne : «Traumatisme, non-deuil et pulsion de mort. Quelles transmissions aux générations futures ? »

Atelier 2 : Les perspectives d’une mort annoncée : (animation : Olivier Putois)

  • Christina Cernat :« La prise en charge médicalisée et contemporaine de l’angoisse de mort. Quelle place pour la singularité des moyens de défense psychique ? »
  • Thomas Denise : « Ni morts, ni vivants : la prise en charge du mourir aux frontières de la médecine.»
  • Elise Ricadat & Marco Araneda : « Les enjeux psychiques et éthiques de la prédiction biologique et datée de la mort. Point de vue de psychologues cliniciens. »

Atelier 3: La mort périnatale : (animation : Livia Sani, Gaëlle Clavandier et Jose Carlos Rocha)

  • Jose Carlos Rocha : « From perinatal losses to complex trauma: the clinical psychology research pathway »
  • Gaëlle Clavandier : « Enjeu(x) d’une reconnaissance institutionnelle dans le cas des décès périnataux. »
  • Alice Bechu : « Des soins palliatifs en maternité ? »
  • Delphine Collin Rambeaud : « Le décès périnatal : Une clinique du trauma, du deuil et de la créativité. »
  • Marie-Emmanuelle Mériot : « La mort périnatale : traumatisme psychique et nouvelle grossesse : un deuil impossible ? »

Atelier 4 : Mort et vieillissement : (animation : Céline Racin, Maxime Lallemant) :

  • Emmanuèle Auriac-Slusarczyk & Christine Lassalas : « Les directives anticipés saisies au cœur d’un processus psychique : valeurs, identité et faisabilité face au traumatisme. »
  • Frédéric Balard : « Le suicide des personnes âgées : approches sociologiques et récits familiaux. »
  • Romuald Jean-Dit-Pannel & Magalie Bonnet-Llompart : « Le travail du trépas chez le sujet âgé insuffisant rénal chronique et hémodialysé. »
  • Marie Tournigand : « Soutien aux personnes en deuil en France : quel cadre législatif et quelle politique publique ? »

Samedi 9 novembre 2019

«FACE À LA MORT TRAUMATIQUE OU APPRIVOISER LA MORT EN SES NOUVEAUX VISAGES»

Présidence: Patricia Cotti

Palais universitaire, Salle Pasteur :

9H – 10H45 SESSION PLÉNIÈRE

Marie‐Frédérique Bacqué : « Le deuil traumatique et post‐traumatique : des définitions aux approches thérapeutiques. »
Philippe Pirard : « Épidémiologie des effets des attentats du 13 novembre 2015 à Paris : focus sur les endeuillés. »
Thierry Baubet : « Morts traumatiques ; du terrain à l’avenir, que peut-on proposer ? »
Cynthia Mauro : « Dispositif de soutien psychologique spécifique aux intervenants funéraires suite aux attentats de Paris du 13 novembre 2015. »

11h15 Pause

« MORT TRAUMATIQUE, POUVOIR STRATÉGIQUE DE REVANCHE SUR LES NATIONS, LES POPULATIONS ET INDIVIDUS »

Présidence: Patricia Cotti

11H15 – 13H00 TABLE RONDE : APRÈS LE TRAUMATISME

Carole Damiani : « Psychopathologie des survivants. »
Steven Reisner : « When Mourning was Hijacked: September 11th and Its Aftermath. »
Catherine De Geynst : « Adolescence exilée, les enjeux de confrontations complexes à la mort. Trauma, pertes et reconstruction. »

13h00 Déjeuner

« POURQUOI LA MORT ? ET POURQUOI PAS ! »

Faculté de psychologie – Pavillon Théodule Ribot

14H30 – 16H30 ATELIERS EN PARALLÈLE

Atelier 1 : Prospectives et futurologie de la mort : (animation : Thierry Jandrok, Jonathan Nicolas ):

  • Thierry Jandrok : « Le transhumanisme ; une utopie managériale ? »
  • Célia Cristia : « Décisions de fin de vie : les limites d’une pensée binaire. »
  • Yann Hermitte : « Transhumanisme : nouveau paradigme ou fantasme séculaire ? »
  • Solène Hiton : « Qu’est-ce qui de la mort fait trauma ? L’exemple des « maladies de vieillesse » dans le lien social contemporain. »
  • Stéphane Muths : « La figure du zombie est-elle une marque possible du malaise actuel dans la culture ? Les expériences de corps dans l’adolescence au risque de la mort ou de la métamorphose. »

Atelier 2 : Pourquoi la mort ? (animation : Pedro Urbano)

  • Pedro Urbano : « Pourquoi la mort ou pourquoi le deuil? Une perspective évolutionniste. »
  • Yasmine Chemrouk : « De la maladie chronique à la certitude du mourir: impact sur les conjoints. »
  • Aline Cheynet de Beauprè : « La maîtrise de la mort : de l’euthanasie au transhumanisme, le grand écart juridique ? »
  • José-Luis Espericueta : « De la pathologisation à la normalisation du suicide: réflexions du point de vue collectif. »
  • Ian Gonzalez Alaña : « Pourquoi la Mort ? De la mort comme aporie à la mort comme objet hologrammatique. Dialogique et approches croisées appliquées aux  » Death Studies ». »
  • Yannick Mahé-Tyack & Patricio Nusshold : « Mourir au travail. Expérience avec un collectif de salariés suite à un accident mortel au travail. »
  • Célia Zaffaroni : « Quand deuil et traumatisme se conjuguent et se compliquent mutuellement : un cas de deuil post-traumatique intra-familial. Approche psychodynamique et enjeux psychothérapiques. »

Atelier 3 : Mort et virtualité : (animation : Fiorenza Gamba, Martin Julier‐Costes) :

  • Clément Rizet : « L’annonce de la mort est-il traumatique ? »
  • Maryne Mutis : « La lucidité terminale et le deuil : Quel impact sur les familles ? »
  • Isabelle Delaunay : « Les concubins face au veuvage précoce : un deuil difficile. »
  • Rosenn Le Berre : « Raconter la mort pour apprivoiser le deuil ? »

Atelier 4 : Les rites funéraires au 21ème siècle : (animation : Anne Carol et Marie-Frédérique Bacqué):

  • Monica Araneda : « Le processus de deuil chez les proches des détenus disparus pendant la dictature chilienne (1973-1989). »
  • Alice Bechu : « Les soignants et la mort à l’hôpital. »
  • Elodie Fornezzo : « La gestion professionnelle des morts « traumatiques » : perceptions, catégorisations et pratiques. »
  • Soraya Laribi : « Disparition forcée : répercussions psychologiques et deuil traumatique. »
  • Aurélie Masciulli : « Penser les rites funéraires et le travail des pompes funèbres en terme d’accompagnement au deuil. »

16H30 – 17H CONCLUSION :

Marie-Frédérique Bacqué

Documentation thématique

Quelques liens en rapport avec la thématique du colloque :

Partenaires :

Colloque « l’enfant `non conforme’. Corps,  normes, classifications »

Lieu : Faculté de psychologie – Université de Strasbourg

Dates : 9 et 10 novembre 2018

Programme Livret des communications orales

Voir les vidéos du colloque

Comité scientifique

  • Marie-Claude Casper,
  • Marie-Paule Chevalerias,
  • Liliane Goldsztaub,
  • Mélanie Jacquot,
  • Jonathan Nicolas
  • Khadija Nizari-Biringer,
  • Olivier Putois,
  • Laure Razon,
  • Frédérique Riedlin

Coordinatrices :

  • Marie-Frédérique Bacqué,
  • Claire Metz.

intervenant(e)s

  • Ajili-Jung Sonia, pédopsychiatre, Strasbourg
  • Alvarèz José Miguel, Doctorant en psychologie clinique,  SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Auriac-Slusarczyk Emmanuèle , Maîtresse de conférences HDR en psychologie clinique, ACTé EA  – 4281, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • Bacqué Marie-Frédérique, Pr de psychologie et psychopathologie cliniques, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Boutinaud Jérôme,  Maître de conférences en psychologie clinique, PCPP – EA 4056, Université Paris 5
  • Cape Chad, Docteur en psychologie clinique, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Cascarino Adrien, Doctorant en psychologie clinique et psychanalyse, Université Paris 7
  • Casper Marie-Claude, Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique, Université de Strasbourg, SuLiSoM – EA 3071
  • Chagnon Jean-Yves, Pr en Psychologie Clinique et de Psychopathologie, UTRPP – EA 4403, Université Paris 13
  • Chérel Myriam, Maîtresse de conférences en psychologie clinique, Recherches en psychopathologie – EA 4050, Université de Rennes
  • Cohen-Salmon Julie, Docteure en psychologie clinique, ATER, Laboratoire LPCN, EA7452, Université de Rouen Normandie
  • Coiseur Chantal , Psychologue Éducation Nationale , Strasbourg
  • Colas Elisabeth, Docteure en psychologie, psychologue Éducation Nationale, Rased, Mulhouse
  • Dellaca-Minot Pierre, Doctorant en psychologie clinique, UTRPP – EA 4403, Université Paris 13
  • Demogeot Nadine, Maîtresse de conférences en psychopathologie, ESPE, Université de Lorraine.
  • Druzhinenko-Silhan Daria, Docteure en psychologie, chercheure associée, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Dubaut Gauthier, pédopsychiatre, Strasbourg
  • Gachet-Bensimhon Noémie, Psychologue clinicienne en pédopsychiatrie, HUS et Maison des Adolescents de Strasbourg
  • Gillet Alexandra, Doctorante en psychologie clinique, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Goguel D’Allondans Thierry, Anthropologue, IFCAAD – Strasbourg
  • Goldsztaub Liliane, Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique, Université de Strasbourg, SuLiSoM (EA 3071), Psychanalyste
  • Golse Bernard, Pr, PU-PH, Pédopsychiatrie, CHU Necker, PCPP – EA 4056, Université PARIS 5
  • Haza Marion , Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique, CAPS – EA 4050, Université de Poitiers
  • Henrion-Latché Johanna, Docteure en psychologie clinique, ACTé EA  – 4281, Université de Clermont-Auvergne
  • Jacquot Mélanie, Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Klein Catherine, Psychologue clinicienne exerçant à l’Éducation Nationale, Strasbourg
  • Korff-Sausse Simone, Maîtresse de conférences en psychologie clinique, université Paris 7, psychanalyste
  • Losser Jeannine, Psychologue scolaire, Mertzwiller
  • Matuszinski Delphine, Professeure des écoles, Metz
  • Metz Claire, Maîtresse de conférences HDR en psychologie clinique, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Meyer Philippe, Psychologue scolaire, Wittenheim, Docteur en psychologie clinique, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Muths Stéphane, Psychologue clinicien, psychiatrie infanto-juvénile, Epsan, Brumath, Docteur en psychopathologie et psychanalyse, CRPMS, Université Paris 7
  • Neyrand Gérard , Pr émérite en sociologie, CRESCO – EA 7419, Université de Toulouse
  • Nicolas Jonathan, Psychologue clinicien, CMP Saverne, Docteur en psychologie, CRPMS, Université Paris 7, Chercheur associé, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Pinelli Christina, Psychologue clinicienne, service de rééducation et de réadaptation pédiatrique, étudiante en Master 2 éthique médicale et bioéthique, Strasbourg
  • Pirone Ilaria, Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation, CLEF-apsi, Université Paris 8
  • Porreca Anne, Neuropsychologue, Nice
  • Potier Rémy, Maître de conférences en psychologie clinique, CRPMS – EA 3522, Université paris 7
  • Putois Olivier, Maître de conférences en psychologie clinique, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Raffy Alex, Psychologue clinicien, psychanalyste, docteur en psychologie clinique, EPSAN, Bas-Rhin
  • Razon Laure, Maîtresse de conférences HDR en psychologie clinique, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Reveillaud Marie, Pédopsychiatre, psychothérapeute, Centre Hospitalier Spécialisé Georges Mazurelle, La Roche-sur-Yon
  • Riedlin Frédérique, Docteure en psychologie clinique, ATER, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Riedlin Guillaume, Psychiatre, psychanalyste, Strasbourg
  • Roman Pascal, Pr en psychologie clinique, LARPSYDIS, Université de Lausanne (Suisse)
  • Schmitt Florence , PhD, psychothérapeute, psychiatrie infantile, Hôpital universitaire de Turku (Finlande)
  • Sivanandame Ravi, Psychologue clinicienne, l’Orée, Mulhouse
  • Smaniotto Barbara, Maîtresse de conférences en psychologie clinique, C.R.P.P.C.- EA 653, Université de Lyon 2
  • Thevenot Anne, Pr de psychologie clinique, SuLiSoM – EA 3071, Université de Strasbourg
  • Vives Leiva Wendy, Psychologue clinicienne, doctorante en psychopathologie clinique, GRA, EA 4050, Université de Rennes 2
  • Wéber Jean-Marie, Senior lecturer en psychologie clinique, ECCS, Université du Luxembourg
  • Zittoun Catherine, Psychiatre, Paris

Programme

Vendredi 9 novembre 2018

8h15 Accueil des participants

8h30 Ouverture du colloque, Catherine Florentz, vice-présidente Recherche et formation doctorale

Introduction du colloque, Claire Metz, Marie-Frédérique Bacqué, directrice de l’EA 3071

8h45 – 10h Plénière Débat

Gérard Neyrand, « Corps sexué de l’enfant et normes sociales »

10h – 11h15 Plénière Débat

Bernard Golse, « Les nouvelles nosographies en clinique infantile »

11h15 Pause

11h30 – 13h00 Table ronde Débat « Autisme, diagnostic, subjectivité » :

  • Myriam  Chérel, « Autisme et Affinity Therapy »
  • Jérôme Boutinaud, « Les autismes de l’enfance : perspectives théoriques et cliniques  »
  • Laure Razon, « La traversée du diagnostic comme mode d’accès à la subjectivité »

13h00 – 14h30 Pause déjeuner

14h30 – 16h30 4 Ateliers en parallèle

Atelier 1 : Dispositifs thérapeutiques au collège et ensuite

  • José Miguel Alvarez, « Le tournant thérapeutique de la philosophie contemporaine : l’école de la deuxième chance »
  • Johanna Henrion-Latche & Emmanuèle Auriac-Slusarczyk, « Philosophie & Résilience testées auprès d’adolescents en lycée professionnel »
  • Frédérique Riedlin, « “Adaptez-vous, qu’ils disaient !” L’éthique du psychologue clinicien dans l’institution scolaire »

Atelier 2 : L’enfant « agité »

  • Julie Cohen-Salmon, « Relation d’objet et recours à la motricité chez des filles en âge de latence »
  • Stéphane Muths, « La question de l’agitation chez l’enfant : trouble, symptôme ou névroses actuelles ? La figure de l’enfant maléfique »
  • Jonathan Nicolas, « L’enfant « TDAH » et effet de la norme dans la clinique »
  • Pierre Dellaca-Minot, « Séductions et position passive érotisée : des  »éléments perturbateurs » dans la classe et dans le collège ?! »

Atelier 3 : L’enfant « inadapté »

  • Chantal Coiseur, « Préserver la subjectivité de l’enfant dit “ dys” »
  • Alexandra Gillet, « “Pourquoi fait-on des enfants ?” : une question soigneusement éludée par notre époque…L’exemple des enfants nés grands prématurés. »
  • Adrien Cascarino, « Les discours cliniques face aux corps mutilés : une tentative de contrôle étrange et inquiétante»
  • Elisabeth Colas, « L’enfant et son orientation dans le champ du handicap »

Atelier 4 : Dispositifs thérapeutiques à l’école et ailleurs

  • Ravi Sivanandame, « Le dispositif d’éclairage ethnoclinique du Service d’Investigation Educative du Haut-Rhin (SIE68 – ARSEA) »
  • Catherine Zittoun,  « Renouer avec la pratique de secteur et la psychothérapie institutionnelle. Développer des dispositifs spécifiques. Une nécessité pour la prise en charge d’enfants n’entrant pas dans les cadres »
  • Porreca Anne, Demogeot Nadine, Matuszinski Delphine, « Les  » troubles du comportement  » à l’école : rôle et place des ateliers de médiation. Apports dans les relations famille-école. »
  • Noémie Gachet-Bensimhon, « Des oreilles pour les parents, des mots pour l’ado. A propos d’une prise en charge parent- adolescent »

16h30 – 16h45 pause

16h45 – 18h15 Table ronde Débat « La consultation psychologique » :

  • Florence Schmitt, « Premier entretien avec un enfant et sa famille après annonce par le médecin de la mort inévitable »
  • Olivier Putois, « La structure et son envers organique. Réflexions à partir d’une psychothérapie analytique en contexte de “pathologie neurodéveloppementale” infantile d’origine génétique »
  • Marie-Frédérique Bacqué, « Les enfants en deuil : faut-il pleurer ? »

Samedi 10 novembre 2018

9h – 10h Table ronde Débat « Le corps » :

  • Mélanie Jacquot, « Nul doute possible: les enjeux de la prise en charge chirurgicale des bébés intersexes »
  • Anne Thevenot et Claire Metz, « L’hyperactivité : un enfant trop vivant ? »

10h – 11h30 Table ronde Débat « École et apprentissages » :

  • Jean-Yves Chagnon, « Approche clinique des troubles des apprentissages »
  • Pascal Roman, « La suspicion de haut potentiel intellectuel et le paradoxe de l’hyper-normalisation de la souffrance psychique de l’enfant »
  • Jean-Marie Wéber, « Le phénomène de répétition lié à la pulsion de mort dans les situations de décrochages scolaires. Études de cas »

11h30 Pause

11h45 – 13h15 Table ronde Débat « Le travail thérapeutique » :

  • Simone Korff-Sausse, « L’enfant handicapé, un enfant “hors norme” »
  • Liliane Goldsztaub, « Psychanalyse d’enfants présentant des mécanismes psychotiques prépondérants »
  • Marie Claude Casper, « La place du comportement dans la prise en charge de l’enfant »

13h15 – 14h30 Pause déjeuner

14h30 – 16h30 4 Ateliers en parallèle

Atelier 1 : Apprentissages et handicaps à l’école aujourd’hui

  • Christina Pinelli, « L’inclusion scolaire des enfants en situation de handicap : enjeux subjectifs et enjeux éthiques »
  • Jeannine Losser, « L’école troublée : du trouble de l’élève à la question du handicap »
  • Catherine Klein, « Ulysse ou construire un pont entre deux mondes »
  • Philippe Meyer, « Savoir lire et calculer est-il le produit d’un élève neuronal ? »

Atelier 2 : « Hyperactivité » et violences agies sur soi ou sur l’autre

  • Sonia Ajili-Jung, Gauthier Dubaut, « L’incertitude diagnostique, une nécessité pour la compréhension des enfants hyperactifs »
  • Marie Reveillaud, « dé-monstrer les jeunes inscrits dans la violence ; propositions d’outils thérapeutiques pour restaurer l’espace privé »
  • Chad Cape, « L’enfant placé : un enfant comme les autres… quoique! »
  • Barbara Smaniotto, « L’enfant désigné comme “ monstre ” »

Atelier 3 : L’enfant, les TICs, l’éthique

  • Rémy Potier, « Facebook à l’épreuve de la différence »
  • Marion Haza, « Etre conforme dans un univers virtuel : injonctions et paradoxes »
  • Alex Raffy, « Les névroses actuelles de l’enfant et leurs “in-patients” »
  • Ilaria Pirone, Jean-Marie Wéber, « Des nouvelles formes de dénouage de R.S.I. dans le discours scolaire : nouveaux défis à l’école »

Atelier 4 : Corps et normes

  • Wendy Vives Leiva, « Des corps inadaptés : Dysphorie du genre chez les enfants et adolescents »
  • Thierry Goguel D’Allondans, « De l’identité sexuelle à l’identité de genre. Comment accompagner les enfants et les adolescents transgenres ? »
  • Daria Druzhinenko-Silhan, « L’enfant au corps “ hors norme ” – une maladie à soigner ? »
  • Guillaume Riedlin, «L’enfant peut-il être non conforme  sur le plan de son sexe ?»

 16h30 – 17h Conclusions du colloque, Claire Metz

Colloque « Corps, genre et vulnérabilité. Les femmes et les violences conjugales »

Lieu : Palais universitaire – Université de Strasbourg

Dates : 17 et 18 novembre 2017

Vers les vidéos du colloque

Programme Livret des communications orales

Argument

Vidéo: un groupe de recherche sur les violences conjugales

Dans la question des violences conjugales, le corps des femmes tient une place tout 
à fait particulière. Le corps féminin, corps intime et corps social, nous conduit à chercher à comprendre comment dans une société donnée, et au travers des rapports de genre qui l’organisent, se sont mises en place la perception, la représentation et la construction des corps pour le sujet lui-même et pour son partenaire. Dans ce contexte, nous tenterons de cerner les effets de la rencontre et de la relation à l’autre dans
 la construction du lien conjugal et de ses violences. En croisant les approches propres aux différentes disciplines que sont l’histoire, le droit, la sociologie, le travail social et 
la psychologie, ce colloque international pluridisciplinaire vise à explorer et à interroger la manière dont les sociétés
 dans leur diversité conçoivent et prennent 
en compte les situations de vulnérabilité, et leurs répercussions sur le vécu des femmes.

Comité scientifique

  • Sandra Boehringer,
  • Laurence Charton,
  • Marie-Paule Chevalérias,
  • Isabelle Corpart,
  • Alice Debauche,
  • Nadine Demogeot,
  • Marie-José Grihom,
  • Mélanie Jacquot,
  • Madeleine Lobé Lobas,
  • Coordinatrices : Claire Metz et Anne Thevenot.

Intervenant(e)s

  • Airiau Marine, Doctorante en droit privé – ATER, CDPF, Université de Strasbourg
  • Albuquerque Bruna, Psychologue clinicienne, Belo-Horizonte (Brésil)
  • Ayouch Thamy, Pr en psychopathologie, CRPMS – Paris 7, Université de Lille 3
  • Bacqué Marie-Frédérique, Pr de psychologie et psychopathologie cliniques, SULISOM, Université de Strasbourg
  • Benzemma Sonia, Doctorante en psychologie et psychopathologie cliniques, CRPPC, Université de Lyon
  • Beriet Grégory, Maître de conférences en histoire, ESPE, Université de Guyane
  • Bigault-Kopp Céline, Psychologue clinicienne, Doctorante en psychologie et psychopathologie cliniques, SULISOM, Université de Strasbourg
  • Boehringer Sandra, Maîtresse de conférences en histoire ancienne, ARCHIMEDE, Université de Strasbourg
  • Boussafsaf Zoubir, Maître assistant en Psychologie Clinique, Université de Skikda (Algérie)
  • Bracini Pereira Pedro, Psychiatre, Belo-Horizonte (Brésil)
  • Bréhat Cécile, Psychologue clinicienne, Doctorante en Psychologie et psychopathologie cliniques, SULISOM, Université de Strasbourg
  • Chauvaud Fréderic, Pr d’histoire contemporaine, CRIHAM, Université de Poitiers
  • Chbat Marianne, Doctorante en sciences humaines appliquées, Université de Montréal (Canada)
  • Chetcuti-Osorovitz Natacha, Sociologue – anthropologue,  STRIGES, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
  • Chevalérias Marie-Paule, Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique, SULISOM, Université de Strasbourg
  • Corpart Isabelle, Maîtresse de conférences HDR en droit privé, CERDACC, Université Haute Alsace
  • Couto Éric, Doctorant en service social, Université de Laval, (Canada)
  • Damant Dominique, Pr retraitée, École de service social, Université de Montréal (Canada)
  • Delbreil Alexia, Chef de clinique assistant de médecine légale, IML/UMJ, CHU de Poitiers
  • Demogeot Nadine, Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique, ESPE, Université de Lorraine
  • Dubé Myriam, Pr de travail social, École de Travail social, Université de Montréal (Canada)
  • Durif-Varembont Jean-Pierre, Maître de conférences HDR en psychopathologie clinique, CRPPC, Université de Lyon
  • El Allouchi Saïda, Doctorante en psychologie et psychopathologie cliniques, CRPMS, Université Paris 7
  • Favier Yann, Pr de droit privé, CERCRID, université Jean Monnet, Saint-Etienne, Université de Lyon
  • Fetue Moghom Vanessa Arielle, Doctorante en droit pénal, Université de Yaoundé (Cameroun)
  • Fonte David, Doctorant en psychologie sociale, LPS, Université d’Aix-Marseille
  • Grihom Marie-José, Pr de psychologie et de psychopathologie cliniques, CAPS, Université de Poitiers
  • Harper Elisabeth, Pr de travail social, École de Travail social,  IREF, Université de Montréal (Canada)
  • Hermitte Yann, Psychologue clinicien, docteur en psychologie, membre associé du CRPC-CAPS, Université de Poitiers – Rennes 2
  • Hernandez Myriam, Doctorante en sciences de l’Information et de la Communication, CEDITEC, Université Paris-Est
  • Houel Annik, Pr émérite de psychologie sociale, GRePS, Université de Lyon
  • Jacquot Mélanie, Maîtresse de conférences en psychopathologie clinique, SULISOM, Université de Strasbourg
  • Jeanroy-Beretta Sylviane, Psychologue clinicienne, CHU de Belfort-Montbéliard
  • Laufer Laurie, Pr de psychologie et de psychopathologie cliniques, CRPMS, Université Paris Diderot
  • Lelaurain Solveig, Doctorante en psychologie sociale, LPS, Université d’Aix-Marseille
  • Leturmy Laurence, Pr de droit, Institut de sciences criminelles, Université de Poitiers
  • Lo Monaco Grégory, Maître de conférences HDR en psychologie sociale, LPS, Université d’Aix-Marseille
  • Lobé Lobas Madeleine, Maîtresse de conférences HDR en droit pénal, CERDACC, Université Haute Alsace
  • Maatem Nadia, Doctorante en droit, CRESEM, Université de Perpignan
  • Marchand Jean-Baptiste, Psychologue clinicien, docteur en psychologie, CLIPSYD, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Marianne Christophe, Doctorant en psychologie et psychopathologie cliniques, SULISOM, Université de Strasbourg
  • Matteoli Anna, Juriste, (CIDFF), Chercheure associée, CDPF, EA n°1351, Université de Strasbourg
  • Metz Claire, Maîtresse de conférences HDR en psychologie clinique SULISOM, Université de Strasbourg
  • Odasso Laura, Sociologue, Post doctorante, LAMES-TELEMME CNRS, Université d’Aix-Marseille
  • Sahraoui Faouzia, Psychologue, Directrice Générale de SOS Aide Aux Habitants
  • Scotto Di Vettimo Delphine, Pr de psychologie, LPCLS, Université d’Aix-Marseille
  • Thevenot Anne, Pr de psychologie clinique, SULISOM, Université de Strasbourg
  • Trachman Mathieu, Chargé de recherche en sociologie, INED/ Iris-EHESS, Université Paris 13
  • Valadares Gislene, Psychologue Psychanalyste, Rio de Janeiro (Brésil)
  • Vié Alexandra, Doctorante en sociologie, ESPE, Université de Guyane
  • Zapata Isabelle, Psychologue clinicienne, Doctorante en psychologie , Université paris 10.

Programme

Vendredi 17 Novembre 2017

8h30 Accueil

9h Marie-Frédérique Bacqué : Allocution de la directrice de l’EA3071

9h15 Claire Metz : Introduction « Les violences conjugales aujourd’hui : comprendre pour prévenir »

9h40  ÉMERGENCES DES VIOLENCES CONJUGALES DU XIXe SIÈCLE À NOS JOURS

Présidente de séance : Sandra Boehringer

Annik Houel : « Le crime conjugal à l’aune du genre »

Frédéric Chauvaud : « Les violences corporelles, violences de propriétaires (XIXe siècle – première moitié du XXe siècle). »

10h20 Débat avec la salle

10h45 Pause

11H CORPS ET VULNÉRABILITÉ

Présidente de séance : Anne Thevenot

Isabelle Corpart et  Madeleine Lobé Lobas  : « Atteinte au corps en situation de vulnérabilité et protections civile et pénale. »

Mélanie Jacquot : « Le corps dans les violences conjugales. »

13h Pause déjeuner

14H30 – 16H SYMPOSIUMS

  1. L’accueil et la prise en charge des personnes : Céline Bigault-Kopp, Sylviane Jeanroy, Nadine Demogeot. Discutant : Jean-Pierre Durif-Varembont
  2. Éducation et prévention : Myriam Hernandez, Christophe Marianne, Bruna Albuquerque. Discutante : Liliane Goldsztaub
  3. Violences conjugales et interculturalité : Faouzia Sahraoui, Zoubir Boussafsaf, Nadia Maatem.  Discutante : Marie-Claude Casper
  4. Genre et violences : Marine Airiau, Éric Couto, Pedro Braccini Pereira. Discutante : Nadine Bahi

16h Pause

16H30 – 18H  GENRE ET VULNÉRABILITÉ, LA QUESTION DE LA HONTE

Présidente de séance : Marie-José Grihom

Marianne Chbat et Dominique Damant : « Femmes violentes, féminité(s) en rupture : une analyse intersectionnelle des discours identitaires de femmes qui exercent de la violence. »

Laurie Laufer : « L’essence de la famille est un meurtre (Freud) : pourquoi la violence ? »

Delphine Scotto Di Vettimo : « De l’intimité dévoilée au corps violenté : le vécu de honte comme dernier refuge de la subjectivité. »

Samedi 18 Novembre 2017

8h30 Accueil

9H – 10H20 LES VIOLENCES CONJUGALES DANS LE MONDE

Présidente de séance : Marie-Paule Chevalérias

Laura Odasso : « Dépendance et suspicion : du contrôle des unions binationales aux violences conjugales. Une approche pragmatique des effets des politiques migratoires familiales belges (et françaises). »

Myriam Dubé et Elisabeth Harper : « Les pratiques de prévention en violence conjugale, perspectives québécoises et canadiennes. »

Thamy Ayouch : « Violences conjugales, violences de genre et vulnérabilité : pour une psychanalyse mineure. »

10h20 Débat avec la salle

10h45 Pause

11H – 13H EN QUOI LES VIOLENCES INTERROGENT L’ÉTAT ACTUEL DU DROIT ? LES POLITIQUES DE PRÉVENTION ?

Présidente de séance : Nadine Demogeot

Yann Favier : « Genre et violences : faut-il un droit spécifique pour les femmes ? »

Gislene Valadares: « Prise en charge des violences conjugales au Brésil. »

Marie-José Grihom, Laurence Leturmy et Alexia Delbreil : « La notion de danger chez les auteurs de la décision. »

13h Pause déjeuner

14H30 – 16H SYMPOSIUMS

  1. Vulnérabilités et situations à risques : Grégory Beriet & Alexandra Vié, Cécile Bréhat, Sonia Benzemma. Discutante : Khadija Nizari-Biringer
  2. Éducation et prévention : Solveig Lelaurain, David Fonte & Grégory Lo Monaco, Jean-Pierre Durif-Varembont, Natacha Chetcuti-Osorovitz & Mathieu Trachman. Discutant : Olivier Putois
  3. Violences conjugales et interculturalité : Isabel Zapata, Vanessa Arielle Fetue Moghom, Yann Hermitte. Discutante : Frédérique Riedlin
  4. Genre et violences : Anna Matteoli, Jean-Baptiste Marchand, Saïda El Allouchi. Discutante : Madeleine Lobé Lobas

16H CONCLUSION DU COLLOQUE

Anne Thevenot

Colloque « Les nouvelles nosographies et leurs effets dans les champs social, médical et thérapeutique. »

Lieu : Palais universitaire – Université de Strasbourg

Dates: 25 et 26 novembre 2016

Programme Livret des communications orales

colloque-2016-3

Argument

Ce colloque vise les psychologues en formation, les étudiants en psychologie, et les psychologues praticiens, ainsi que les professionnels du champ social, éducatif et médical afin :

  • d’élaborer le travail avec les différentes nosographies
  • d’interroger les pratiques à partir des différents niveaux de parole
  • de réinventer un retour à la clinique

Ce colloque va mettre en place une interaction entre les psychologues, les psychanalystes et les psychiatres.

Ces dernières décennies en France, les nosographies psychopathologiques se sont multipliées : la dernière version du Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux a été publiée aux Etats-Unis en 2013 (DSM-5) et traduite en français en 2015, la Classification Internationale des Maladies et des problèmes de santé connexes devra aboutir à une nouvelle version révisée en 2018 (CIM-11) et sera présentée à l’Association Mondiale de la Santé. Certains professionnels se réfèrent à différentes versions du DSM ou de la CIM, classification de l’OMS, d’autres, au manuel de psychiatrie de Henri Ey (1960), à la classification établie par Jean Bergeret, d’autres encore à la nosographie psychanalytique. Nombre de professionnels, quelle que soit leur fonction et qui travaillent avec des personnes présentant des difficultés psychiques, entendent et manient des termes dont l’unité nosographique et épistémologique fait débat – à tel point que l’Institut National de la Santé Mentale américain (NIMH) vient de commencer à financer des recherches appuyées sur des nosographies alternatives au DSM. Dans un tel contexte de pluralisme épistémologique, comment définir ce qu’est une nosographie aujourd’hui ? Comment comprendre et articuler les différents concepts mobilisés et la définition du sujet qu’ils impliquent ?

Comité scientifique

  • Marie-Frédérique Bacqué,
  • Nadine Bahi,
  • Jean-Richard Freymann,
  • Liliane Goldsztaub,
  • Khadija Nizari-Biringer
  • Olivier Putois,
  • Laure Razon

Intervenants

  • Ajili-Jung Sonia, Psychiatre, aux Hôpitaux Civils de Colmar
  • Bacqué Marie-Frédérique, Professeur de psychologie et de psychopathologie cliniques, psychanalyste, Université de Strasbourg, SuLiSoM (EA 3071)
  • Bahi Nadine, Psychologue clinicienne, psychanalyste, PAST, SuLiSoM (EA 3071)
  • Bertschy Gilles, PU-PH, Psychiatre, chef du service de Psychiatrie II aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
  • Biringer François, Psychologue clinicien, expert près les tribunaux, docteur en psychologie, psychothérapeute, Strasbourg
  • Breton Philippe, Professeur d’anthropologie, docteur en psychologie, Université de Strasbourg, laboratoire Dynamiques Européennes (UMR7367)
  • Chessari Porée du Breil Martine, psychologue, psychanalyste, Strasbourg
  • Dechristé Yves, Psychiatre, psychanalyste, Chef de clinique, Colmar
  • Freymann Jean-Richard, Psychiatre, psychanalyste, Président de la FEDEPSY, Strasbourg
  • Gillig Maylis, Travailleur social
  • Goldsztaub Liliane, Maître de conférences en psychopathologie clinique, Université de Strasbourg, SuLiSoM (EA 3071), psychanalyste
  • Gras Adrien, Chef de clinique en polyclinique psychiatrique, Strasbourg
  • Guillou Philippe, Médecin généraliste, Maître de Conférence associé de médecine générale, Strasbourg,
  • Klinger Jean-Michel, Psychiatre, psychanalyste, Mulhouse
  • Landman Patrick, Psychiatre, psychanalyste, président de Stop DSM, juriste, chercheur à Paris 7
  • Le Breton David, Professeur de sociologie et anthropologie, Université de Strasbourg, laboratoire Dynamiques Européennes (UMR7367)
  • Lemler Daniel, Psychiatre, psychanalyste, Président du GEP (Fedepsy), Strasbourg
  • Lutun Philippe, Médecin, PH, Strasbourg
  • Michels André, Psychiatre, psychanalyste, Paris et Luxembourg
  • Milley Jean-Raymond, Psychologue clinicien, psychanalyste
  • Minard Michel, Psychiatre honoraire des hôpitaux, formateur des travailleurs sociaux, Centre hospitalier, Dax
  • Nicot Chloé, Chef de clinique-Assistante, service de psychiatrie 2, HUS, Strasbourg
  • Nizari-Biringer Khadija, Psychologue, psychanalyste, PAST, SuLiSoM (EA 3071)
  • Patris Michel, Professseur honoraire de la Faculté de médecine, spécialiste en psychiatrie, psychanalyste, Strasbourg
  • Piret Bertrand, Psychiatre, psychanalyste, Strasbourg
  • Putois Olivier, Maître de conférences en psychopathologie clinique, Université de Strasbourg, SuLiSoM (EA 3071)
  • Radouane Myriam, Travailleur social
  • Razon Laure, Maître de conférences HDR en psychopathologie clinique, Université de Strasbourg, SuLiSoM (EA 3071)
  • Riedlin Frédérique, Docteure en psychopathologie et psychanalyse (Paris 7), Strasbourg
  • Riedlin Guillaume, Psychiatre, psychanalyste, Strasbourg
  • Riegert Myriam, Psychiatre, psychothérapeute, PH aux HUS, Strasbourg
  • Robert-Nicoud Fany, Psychologue clinicienne, psychanalyste, Saverne
  • Roth Martin, Psychiatre, Strasbourg
  • Stutz Vincent, Infirmier, psychologue clinicien, Strasbourg
  • Thevenot Anne, Professeur en psychologie et psychopathologie clinique, psychologue clinicienne, Strasbourg
  • Vanier Alain, Professeur de psychopathologie, Université Paris 7-Denis –Diderot, CRPMS (EA 3522), psychanalyste ancien psychiatre des hôpitaux
  • Wullschleger Alexandre, Psychiatre, Hôpital Universitaire de la Charité, Berlin.

Programme

Vendredi 25 Novembre 2016

8h30 : Présidente Marie-Frédérique Bacqué, discutant Jean-Richard Freymann

9h : Conférence plénière de Michel Minard : « Une petite histoire illustrée du DSM »

9h30 : Conférence plénière de Gilles Bertschy : « La psychiatrie  au risque d’une nosographie inspirée par le modèle médical »

10h : Conférence plénière de Michel Patris : « Y a-t-il une langue française psychiatrique ? A propos de la CFTM-R-2015 »

10h30 : Débat avec la salle animée par Marie-Frédérique Bacqué

pause

11h30-13h Table ronde

Liliane Goldsztaub : intervention et animation d’une table ronde « Champs professionnels et psychanalyse »

Maylis Gillig, Jean-Michel Klinger, Myriam Radouane, Vincent Stutz, Liliane Goldsztaub,  Alexandre Wullschleger

pause déjeuner

14h30 à 16h Ateliers

Atelier 1 – Martin Roth et Yves Dechristé : « La pratique des nosographies médicales et psychanalytiques »

Atelier 2 – Martine Chessari Porée du Breil :  « Effets de l’écoute et de la parole dans l’actualité des pratiques psychiatriques », discutant Guillaume Riedlin

Atelier 3 – Daniel Lemler : « Effets des nosographies sur les discours », discutant Olivier Putois

Atelier 4 – Sonia Ajili-Jung : « La nosographie du traumatisme psychique », discutante Marie-Frédérique Bacqué

pause

16h30 à 18h Table ronde et débat avec la salle

« Les nosographies vues sous l’angle des cliniques  » : Jean-Richard Freymann, Guillaume Riedlin, Chloé Nicot

Samedi 26 Novembre 2016

8h30 : Présidente Liliane Goldsztaub, discutante Nadine Bahi

9h : conférence plénière de Bertrand Piret : « Les nosographies à l’épreuve de la clinique du trauma », discutante Laure Razon

9h40 : Conférence plénière de Patrick Landman « La nosographie psychiatrique est-elle hors de contrôle? »

10h20 : Débat avec la salle, animation Liliane Goldsztaub

pause

11h30 : David Le Breton, Philippe Breton et Olivier Putois  « Impact et enjeux des évolutions nosographiques sur la société », discutants Anne Thevenot, Jean-Richard Freymann 

13h pause déjeuner

14h30 André Michels : « Effets des nouvelles nosographies sur les demandes des sujets singuliers », discutants Frédérique Riedlin, Philippe Lutun

15h à 16h Ateliers

Atelier 1 – Khadija Nizari-Biringer  et Myriam Riegert : « Nosographies et temporalités »

Atelier 2 – Nadine Bahi : « Nosographie et actes », discutante Fany Robert-Nicoud

Atelier 3 – Jean-Raymond Milley  et François Biringer : « Nosographie dans l’expertise judiciaire et le processus thérapeutique »

Atelier 4 – Philippe Guillou : « Médecine générale et nosographie », discutant Philippe Lutun

pause

16h30-18h Table ronde

« La prise en charge thérapeutique à l’aune des doubles nosographies, prescription de médicaments et de psychothérapie »
Alain Vanier, Adrien Gras, discutants Marie-Frédérique Bacqué, Jean-Richard Freymann

Fermeture du colloque : Marie-Frédérique Bacqué, Nadine Bahi

colloque « Des enfants pourquoi ? Idéaux, discours, transmission, les 5 et 6 septembre 2014 »

à la Faculté de psychologie, Amphi Viaud -12, rue Goethe- 67000 Strasbourg

Livre des résumés

Numéro de formation continue : 4267 0409067

des-enfants-pourquoi copie

Déshumaniser, « désanimaliser », de l’abattoir à la viande in vitro,

Colloque 2013 EA 3071 – Programme ANR COW – Université de Strasbourg -INRA, Sous la présidence d’Elisabeth de Fontenay

5 et 6 décembre 2013, Université de Strasbourg

Argument

Le colloque, organisé conjointement par l’Université de Strasbourg (EA 3071) et l’INRA (UMR Innovation) traite du lien social que les éleveurs entretiennent avec leurs animaux, mais aussi de l’attachement de l’homme à l’animal, de son identification à ce dernier, et des souffrances communes que ces derniers partagent lorsque l’animal est mis à mort. Cette rencontre interdisciplinaire vise à favoriser le débat entre les plus grands spécialistes de la question animale. Ce sont pour la plupart des chercheurs en sociologie, en psychologie, des philosophes ou des psychanalystes, mais aussi des écrivains, des journalistes qui centrent leurs travaux sur les relations entre humains et animaux  et la place de la mort des animaux dans ces relations. Ces rencontres invitent également des professionnels, femmes et hommes qui travaillent au quotidien avec les animaux et qui nous feront partager leur expérience de la vie commune avec les bêtes. A partir d’un état des lieux des problèmes liés à l’abattage industriel des animaux, nous réfléchirons aux alternatives possibles à l’abattoir industriel et à la consommation carnée et nous analyserons les questions politiques posées par les rapports qu’entretiennent aujourd’hui les hommes et les animaux.

Sur le plan éthique

  • Quels problèmes éthiques pose l’abattoir industriel ?
  • L’abattage des animaux peut-il avoir une légitimité morale ?
  • Les alternatives à l’abattage des animaux sont-elles moralement soutenables ?

Sur le plan psychanalytique

  • Quelle est cette altérité de l’animal en nous et cette humanité́ de l’animal ?
  •  Nous analyserons le double mouvement qui consiste soit à anthropomorphiser, soit à objectaliser l’animal.

Sur le plan sociologique

  • Quels modèles de relations construisent les rapports de travail de l’homme avec les animaux ?
  • L’abattage des animaux prend son sens dans la relation de travail entretenue la vie durant avec les animaux. Or quel que soit le système d’où sont issus les animaux, ils seront abattus dans un abattoir industriel ? Comment penser les alternatives à la production
    et à l’abattoir industriels ?

Intervenants

Programme

Plaquette

Affiche

Jeudi 5 décembre 2013 : Etats des lieux

9h – 10h : Introduction

présentation du colloque par Marie-Frédérique Bacqué et Jocelyne Porcher.

Introduction du colloque par Elisabeth de Fontenay, « Grand témoin » du colloque

10h – 13h : Le travail en abattoir : la mort des animaux au quotidien. Table ronde animée par Jocelyne Porcher et Nathalie Savalois

1er temps de 10h à 11h : quatre professionnels parlent de leur métier, de leurs relations à la mort des animaux … (Jean-Luc Daub, des travailleurs des abattoirs, un éleveur, le directeur des laboratoires animaliers UDS)

2e temps de 11h à 12h : Souffrances au travail, des femmes et des hommes confrontés à la mort des animaux.
Anne Flottes, Lise Gaignard et Jérôme Michalon rejoignent les professionnels et réagissent aux interventions

De 12h à 13h : Débat avec la salle

14h – 18h : La condition (in)humaine dans les abattoirs. Après-midi au Cinéma l’Odyssée animée par Marie-Frédérique Bacqué etElisabeth Lécrivain

  • L’usine :  projection du film de Manuela Frésil :

« Entrée du Personnel », (59 mn)

Echanges avec la réalisatrice et débat avec la salle

  • Ritualiser/normaliser l’abattage: Projection du film de Amandine Faynot :

« Adak », (23 mn)

Echanges avec la réalisatrice et débat avec la salle

Désanimalisation de la mort et pratiques normatives déshumanisantes :  Jean-Richard Freymann et Fabrice Nicolino (sous réserve) réagissent aux films.

  • L’abattage à la ferme : Projection du film de Jean-Louis Le Tacon

« Tuerie chez Pauline »

Peut-on réintroduire de la symbolisation dans la mort des animaux? Place des rites de mort dans l’abattage d’un animal : Vinciane Despret et Nadia Veyrié réagissent au film.

Vendredi 6 décembre 2013 : journée prospective

 Journée animée par Jocelyne Porcher et Marie-Frédérique Bacqué

9h30 – 11h : L’éthique animale. Tuer les animaux est-il un crime ?

Table ronde :

  • Corine Pelluchon
  • Michelle Julien
  • Colette Méchin
  • Sébastien Mouret

11h – 12h : Débat

 12h – 14h : Pause -découverte

Présentation de la société Micronutris, productrice d’insectes et David Faure, restaurateur.
Présentation du Consortium Porc Noir de Bigorre, Armand Touzanne, directeur

14h à 16h : Les alternatives à l’alimentation issue d’animaux.

Table ronde : la viande in vitro : produire de la matière animale sans les animaux

  • Isabelle Sorente
  • Enrique Utria
  • Thierry Schweitzer

16h – 17h : Vivre avec les animaux ?

« L’élevage, une alternative aux productions animales ? »
Thierry Schweitzer, Anne Vonesch, Armand Touzanne s’interrogent sur le devenir de leur métier.

17h30 : Conclusion : Guy Chouraqui : fil rouge du colloque

Comité scientifique

  • Marie-Frédérique Bacqué, PU, EA 3071, Université de Strasbourg
    Jocelyne Porcher, Cr, Sociologue, INRA UMR Innovation 0951, Montpellier
  • Sébastien Mouret, docteur en sociologie, membre du Centre de recherche sens éthique et société, Université Paris Descartes
  • Thierry Schweitzer, paysan charcutier, Alsace
  • Vinciane Despret, philosophe, Université de Liège
  • Elisabeth Lécrivain, Chargée de recherche en écoéthologie, INRA, Avignon
  • Nathalie Savalois, socio- anthropologue, sociologie, INRA UMR Innovation 0951, Montpellier
  • Elisabeth de Fontenay, philosophe et essayiste française.

Comité d’organisation

  • EA 3071, SULISOM, Université de Strasbourg
  • INRA, UMR Innovation 0951 et ANR COW, Montpellier

Subventionneurs

  • Conseil scientifique de l’Université de Strasbourg
  • Conseil Régional  d’Alsace
  • Communauté Urbaine de Strasbourg
  • INRA, UMR Innovation 0951, ANR COW
  • EA 3071, SULISOM

Ressources

http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/08/elevage-industriel-colloque-abattoir-viande-in-vitro_n_4404886.html?view=screen

  • Articles dans les DNAArticle dans les DNA : "le stress de l'homme carnivore"

Article des DNA du 08 Décembre 2013 : Miam ... Des insectes !

  •  Des photos : insectes, jambon

insectesjambon

Les lieux du colloque

Le jeudi 5 décembre matin et vendredi 6 décembre

Faculté de Psychologie

Amphi Lagache

12, rue Goethe
67000 Strasbourg

Le jeudi après-midi 5 décembre 2013

Le cinéma Odyssée, Strasbourg, 3 rue des Francs Bourgeois, 67000 Strasbourg

Plaquette du colloque

Plaquette 

Affiche

2012 :  Colloque international organisé par l’EA 3071 : Les psychothérapies analytiques. Enjeux thérapeutiques et éthiques du soin psychique. Strasbourg. Financement par le Conseil Scientifique de l’Université de Strasbourg. Présidence du congrès : MF Bacqué.

2012 : débat pulicDébat à l’université de Strasbourg pour la Mission présidentielle (dirigée par D. Sicart) sur l’accompagnement de la fin de la vie. 22 Septembre 2012. Organisatrice : MF Bacqué, Strasbourg

2012 :  Journée Publication organisée en tant que chargée de mission sur les publications à l’École doctorale  des Sciences Humaines et Sociales de l’Université de Strasbourg. « Publier n’est pas copier ». Présidence du congrès : MF Bacqué

2011 :  Colloque international de l’EA 3071 : Mort et Médecine. 19-20 Novembre 2011. Financement par le Conseil Scientifique de l’Université de Strasbourg. Présidence du congrès : MF Bacqué livre des résumés

2011 :  Colloque national de l’EA 3071. Strasbourg. Journée d’étude de la Société du Rorschach et des méthodes projectives, 28 mai 2011. Présidence M-F Bacqué.

2009 :  38ème congrès de la Société Médicale Balint. Strasbourg les 16-17-18 Octobre 2009

2008 : 2d congrès international de psychopathologie et psychanalyse du lien social. Strasbourg les 15 et 16 Mars : membre des comités scientifique et d’organisation.

2007 : 29ème congrès de la Société Francophone de psycho-oncologie à Strasbourg avec l’ULP et le Centre Paul Strauss : « Les cancers et la sexualité ».

2006 : 1er congrès international de psychopathologie et psychanalyse du lien social. « Actualités de la psychopathologie. Le sujet résiste-t-il à la nouvelle société de marché »de Strasbourg.