Soutenance de thèse

SOUTENANCE DE THESE de Mélissa CORIANO

Date : 27/09/2019

Horaire : 15h00

Lieu : Faculté de psychologie, salle Dolto

Titre : Étude descriptive de la mentalisation chez les personnes présentant une obésité sévère et morbide candidates à une chirurgie de l’obésité : une approche psychodynamique

Composition de jury :

  • Marie-Frédérique BACQUÉ, directrice de recherches, Université de Strasbourg
  • Joëlle LIGHEZZOLO-ALNOT, rapporteure externe, Université de Nancy
  • André MARIAGE, rapporteur externe, Université de Franche-Comté
  • Claire METZ, examinatrice interne, Université de Strasbourg

SOUTENANCE DE THESE de Eve-Emmanuelle Schmitt

Date : 27/09/2019

Horaire : 14h00

Lieu : Faculté de psychologie, amphi Lagache

Titre : Les guérisseurs traditionnels corses : approche analytique du don de guérison et du rituel thérapeutique

Composition de jury :

  • Hossaïn BENDAHMAN, directeur de recherches – Université de Strasbourg
  • Jacques ARENES,  rapporteur externe, Professeur, Institut Catholique de Paris
  • Ahmed AHAMI, rapporteur externe, Université Ibn Tofail, Maroc
  • Marie-Claude CASPER, examinatrice interne, Université de Strasbourg
  • Georges RAVIS-GIORDANI, examinateur externe, Université d’Aix-Marseille
  • Malika BENNABI, examinatrice externe, Université de Picardie

Anne Thevenot et Isabelle Galland reçoivent :

Nafissa Boukerche-Delmotte pour la présentation de l’ouvrage :

Clinique et politique de la douleur, l’Harmattan 2019

Jeudi 17 octobre

18h30

Amphi Lagache

Nafissa Boukerche-Delmotte est psychologue clinicienne, exerçant dans un Centre d’évaluation et de Traitement de la Douleur

Entrée libre et gratuite

Notre Unité de recherche SuLiSoM-EA 3071 organise un colloque de deux jours les 8 et 9 novembre 2019 sur la thématique de la mort et du deuil étudiés du point de vue du traumatisme. Cette rencontre scientifique et  internationale est parrainée par La Société Française de Thanatologie avec la revue Études sur la Mort et l’Association Francophone pour l’étude du Stress et des Traumatismes (ALFEST).

Programme et inscriptions en ligne sont accessibles  sur le site dédié : https://mort-deuil-traumatique.fr/

Agrément formation continue : 42670197467

Lieux du colloque : Palais universitaire et Faculté de psychologie de l’université de Strasbourg

 

 

 

 

 

 

 

« Violence(s) et modernité :

Quel(s) effet(s) notre contexte moderne peut-il avoir dans l’apparition de certains faits de violence(s) ? »

Journée Doctorale organisée par les doctorants du laboratoire  SuLiSoM – EA 3071 et ouverte aux doctorants de l’Université de Strasbourg.

Samedi 19 octobre 2019

Université de Strasbourg, Faculté de Psychologie

Appel à communication du 19 octobre 2019

Les propositions de communication (500 à 700 mots, 5 mots-clés) seront adressées au plus tard le 30 Septembre 2019 à l’adresse mail suivante : jdsulisom@gmail.com

Comité d’organisation :

  • Mélissa Wolff
  • Maxime Lallemant

MERCI DE COMMUNIQUER CET APPEL A VOS DOCTORANTS

Retrouvez les vidéos de la journée doctorale 2018 sur la chaîne SuLiSoM de pod.unistra : ici

Mercredi 20 novembre 2019

Amphi LAGACHE – Faculté de Psychologie
Mercredi : 18h – 20h

« Tendresse et sensualité dans les expériences du corps vieillissant »
Céline Racin, Maîtresse de Conférences en Psychopathologie clinique, Sulisom-Strasbourg

Programme

Au travers des évolutions sociétales et scientifiques contemporaines, des questions inédites émergent, traduisant de nouvelles façons d’envisager la manière dont les hommes et les femmes s’identifient et se représentent eux-mêmes. La question du corps et en particulier du corps sexué occupe dans ce contexte une place particulière, qu’il s’agisse de le mettre en conformité avec les exigences sociétales du moment, comme dans l’intersexuation, la transidentité etc. ou d’en appréhender la sexualité.
Du point de vue historique, comment ont évolué depuis les années sida, les pratiques de la sexualité, alors en pleine « libération sexuelle », et par ricochet « l’éducation à la sexualité » ? Comment celle-ci peut-elle s’affranchir de la perspective exclusivement préventionniste, pour parvenir aux questions de désir, de plaisir, et de relation à l’autre ? Comment les réseaux sociaux interviennent-ils dans la construction de l’image de soi, du corps et du sexuel ? Dans quelle mesure le corps devient-il le lieu de réalisation d’un désir de liberté ?
Ces questions constitueront le fil directeur du séminaire 2019-20 qui, dans une approche d’abord centrée sur la psychanalyse et la psychologie, se propose d’être le lieu de l’ouverture du débat et de la réflexion avec des chercheurs d’autres disciplines des sciences humaines et sociales.