Mélanie Jacquot


 

Titre universitaire Bureau Coordonnées

Maître de conférences de psychologie, psychopathologie cliniques

316A melanie.jacquot@unistra.fr
Tél. : 03 68 85 18 92

 

 

Membre de l’EA 3071 – SULISOM de l’Université de Strasbourg depuis 2011

  • Maîtresse de conférences en psychologie et psychopathologie cliniques à la Faculté de Psychologie, Université de Strasbourg
  •  Psychologue clinicienne
  •  Docteur en Psychologie Clinique et Psychopathologie de l’Université Paris-Descartes (Thèse sous la direction du Pr. F. Marty, Université Paris-Descartes, 2009)
  •  Psychologue formée à l’analyse des épreuves projectives selon la méthode de l’Ecole française

Mes intérêts de recherche concernent la clinique des atteintes somatiques.

J’accorde une place centrale au traitement psychique des modifications du corps, appréhendées du côté des sensations et des éprouvés. Ceux-ci renseignent sur la manière dont le sujet parvient à inscrire dans un processus de subjectivation les manifestations du corps consécutives aux atteintes dont il est l’objet. Mon intérêt s’adosse à une inscription clinique au sein d’équipes pluridisciplinaires impliquées dans la prise en charge et le suivi de sujets, adultes et enfants.

Un premier intérêt de recherche concerne les répercussions d’une atteinte somatique sur l’identité, sexuelle notamment, du sujet.

Si le moment de l’annonce de l’atteinte a sans conteste un écho différent en fonction de l’âge du sujet, celle-ci souligne à quel point la question de la genèse de l’identité s’inscrit dans une dialectique intersubjective.

Or, mes travaux révèlent que c’est avant tout par le corps, en tant que support de l’identité dans le rapport à l’autre, que le sujet se trouve engagé dans cette dialectique. L’irruption d’une atteinte du corps à l’occasion d’une malformation, d’un accident ou d’une maladie provoque une mise en tension particulière de la dialectique interindividuelle de l’identité qui impacte la construction subjective.

D’autre part, mes recherches auprès d’une population de sujets présentant à la naissance une malformation des organes génitaux telle qu’il est impossible de les assigner d’emblée fille ou garçon, m’a amenée à interroger la place de la différence des sexes dans la construction du sujet. Souvent tenue pour la première des différences organisatrices, première car a priori naturelle. Un travail d’historicisation de ce concept révèle à quel point la différence des sexes se trouve déterminée par un discours social qui construit un rapport entre les sexes, qui est en fait un rapport de genre. Ainsi, mes recherches s’inscrivent dans le débat social actuel d’un nouveau rapport de genre initié par les théories « queer » mais posent également des questions d’ordre épistémologique à la psychanalyse classique qui tient la différence des sexes comme socle organisateur du sujet.

Mot-clés

  • Psychanalyse
  • Identité/Identité sexuelle
  • Atteintes corporelles
  • Méthodes projectives

Collaborations/conventions de recherche :

2013-2015 : Investigatrice principale du projet de recherche  » Approche clinique et psychopathologique des répercussions de la maladie neuromusculaire rare sur l’identité « , lauréat du premier appel à projet de recherche en SHS de la Fondation Maladies Rares.

2004-2008 : Participation à la recherche « Répercussions de l’anomalie du développement des organes génitaux sur la dynamique affective, l’intégration sociale, la qualité de vie et le comportement sexuel de l’adulte » menée au sein de l’unité d’endocrinologie et gynécologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants malades (Paris).

2006-2008 : Financement de la recherche par la fondation WYETH

Publications dans des revues à comité de lecture

Jacquot, M. (2016). Le médecin, les parents et l’enfant intersexe : Enjeux et effets d’une rencontre intersubjective. Corps et Psychisme, n°69, pp. 99-113.

Jacquot, M. (2014). Intersexuation, identité sexuelle et famille : Du défaut d’assignation au défaut d’affiliation. Recherches familiales, n°11, pp. 75-84.

Jacquot, M. (2013). « Les films ont-ils un genre ? Recension de l’ouvrage L’adolescente et le cinéma : de Lolita à Twilight », Bulletin de Psychologie, n° 524, pp. 186-190. [Texte intégral sur cairn.info]

Jacquot, M. (2010). Comment penser la clinique de l’intersexuation ? Champ psychosomatique, 58, 107-123.

Gueniche, K., Jacquot, M., Thibaud, E., Polak, M. (2008). L’identité sexuée en impasse… A propos de jeunes adultes au caryotype XY nées avec une anomalie du développement des organes génitaux et élevées en fille. Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 56, 6, 377-385.

Gueniche, K., Jacquot, M. (2003). Vécu fantasmatique et imaginaire des femmes atteintes de cancer du sein. A propos des théories étiologiques de 10 patientes. Revue de Gynécologie Obstétrique et Fertilité, 31, 9, 739-745.


Chapitres d’ouvrages collectifs

Jacquot M., Lubienski, A. (2010). L’identité sexuelle, in Le Breton, D. et Marcelli, D. (dir.) Dictionnaire de l’adolescence et de la jeunesse, Paris : PUF, 414-417

Actes de colloques

Polak, M, Gueniche, K., Thibaud, E., Jacquot, M. (2010). Long term results in XY DSD raised as females. Working Group (WG2 58), Congrès Pediatric Endocrine Society / European Society for Pediatric Endocrinology – LWPES/ESPE, Prague, September 2010., Abstract publié in : Hormon Research in Paediatrics, 74, (Suppl.3),  2010, 16-17.

Gueniche, K., Jacquot, M., Thibaud, E., Polak, M.  (2010). Quantitative analysis of the long term outcomes of intellectual, psychological, sexual functioning and of the well-being in a cohort of XY disorder of sexual development (DSD) patients raised as girls, treated at a single institution. 16th World Congress of Pediatric and Adolescent Gynecology, Montpellier, 22-25 mai 2010. Acte publié, 2010, O1-3, 50.Idem

Gueniche, K., Thibaud, E., Jacquot, M., Pinto, G., Polak, M. (2007). Intersexualité chez l’enfant, influence du patient sur la pratique médicale. 9ième colloque du Centre de Recherche en Psychanalyse et Médecine, B.N.F., 23, 24 et 25 mars 2007, publié dans D. Brun (dir.), La place de la vie sexuelle dans la médecine, Paris, Etudes freudiennes, 129-137

Publications dans des revues sans comité de lecture

Jacquot, M., Gueniche, K., Thibaud, E., Polak, M. (2005). Interactions précoces et devenir de la féminité chez les enfants porteurs d’une ambiguïté sexuelle. Contraste, 21, 159-170.

Jacquot, M. (2004). Devenir femme : entre destinée anatomique et réalité psychique. Journal des Psychologues, 220, 58-59.

Communications à l’étranger

Jacquot, M., Soulon, L., Jonveaux, T. (2013). L’ effet jardin : Quand le lieu restaure le sujet2e congrès international francophone de soins palliatifs/23e Congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec,  Montréal, 5, 6 et 7 mai 2013.

Gueniche, K., Jacquot, M., Thibaud, E., Polak, M.  (2010). Emotional/affective dynamics and feelings about XY DSD conditions – About patients raised as girls, treated at a single institution. 16th World Congress of Pediatric and Adolescent Gynecology, Montpellier, 22-25 mai 2010.

Gueniche, K, Jacquot, M., Polak, M. (2009). Quantitative analysis of the Long Term Outcomes of Intellectual, Psychological, Sexual functioning and of the Well-Being in a cohort of XY disorder of Sexual development (DSD) Patients Raised as Girls, Treated in a Single Institution. 8ième journée du Lawson Wilkins Pediatric Endocrine Society / European Society for Pediatric Endocrinology, New York City, 12 septembre 2009.

Communications aux colloques en France

Jacquot, M. (2016). L’intersexuation : du corps vulnérable au corps malléable. Séminaire « corps malléables ».  Misha, Université de Strasbourg, 4 avril 2016.

Jacquot, M., A. BINET (2014). Entre normalisation du corps et prise en charge d’une vulnérabilité : les enjeux du traitement médical de l’intersexuation. Séminaire « corps vulnérables ».  Misha, Université de Strasbourg, 22 septembre 2014.

Jacquot, M. (2014). Ce que le genre fait à la psychanalyse ou de l’indispensable recours au genre pour penser la clinique. 1er Congrès Etudes de Genre en France, ENS Lyon, 3-5 septembre 2014.

Thevenot, A., Jacquot, M. (2014). De l’assistante maternelle à l’assistant familial, vers une ouverture à d’autres modalités du prendre soin? 1er Congrès Etudes de Genre en France, ENS Lyon, 3-5 septembre 2014.

 Jacquot, M. (2013). L’énigme de la différence des sexes à l’épreuve de l’intersexuation. Les énigmes du corps, Colloque international organisé par l’E.A. 4050, Université de Rennes, 10 et 11 octobre 2013.

Jacquot, M. (2010). Enjeux et remaniements de l’identité sexuelle. Troisième rencontre SINDEFI-Réseau SEP (Sclérose en Plaques), Paris, 4 juin 2010.

Jacquot, M. (2009). Intersexuation et les enjeux de l’assignation de genre. 9ième Journée d’études doctorales du SIUERPP (Séminaire InterUniversitaire Européen de recherche en Psychopathologie et Psychanalyse)., Université Paris 5-René Descartes, 5 décembre 2009.

Jacquot, M. (2009). Intersexuation et Identité sexuelle : la trace du monstrueux. 4ième séminaire inter-universitaire du SIICLHA (Séminaire Interuniversitaire de la Clinique du Handicap), « Fille, garçon, femme, homme : handicap et identité sexuelle », Université Lumière Lyon 2, 20 et 21 novembre 2009.

Jacquot, M. (2009). Thérapeutique : vécus psychologiques des femmes XY opérées à la naissance. D.I.U. Endocrinologie et Métabolisme de la Transition. Université de Médecine Paris Descartes et Université Pierre et Marie Curie, 4 juin 2009.

Jacquot, M. (2008). Intersexualité et relations précoces : De la nécessaire reconnaissance du sexe ? 9ième Journée d’études doctorales du SIUERPP., Université Libre de Bruxelles, 6 décembre 2008.

Jacquot, M., Gueniche, K. (2008). Le clinicien, le patient et les sortilèges de l’anomalie du développement sexuel. 3ième séminaire inter-universitaire du SIICHLA, Université de Rouen, 27-28 septembre 2008.

 Jacquot, M. (2007). La relation sexuelle : une mise à l’épreuve de la relation d’objet et du positionnement identificatoire pour les sujets présentant une anomalie du développement des organes génitaux, ayant un caryotype XY, élevés en tant que fille. Journée d’études doctorales du SIUERPP, Université de Bretagne, 9 décembre 2007.

Jacquot, M. (2006). Le fantasme de changement de sexe chez des sujets nés avec une ambiguïté sexuelle, ayant un caryotype XY, élevés en tant que fille. Journée d’Etudes Doctorale du Laboratoire de Psychologie Clinique et Psychopathologie, Université Paris 5, 14 octobre 2006.

Conférencière invitée

Jacquot, M. (2013). Intersexuation et identité sexuelle: les enjeux d’une construction intersubjective. Université d’hivers de la Fédération Laïque des Centres de Planning Familial, La Roserai, Bruxelles, 5-6 décembre 2013.

Jacquot, M. (2013).  « Arrête de faire la tête et fais nous un petit sourire » : les fondements de la relation à l’épreuve du syndrome de Moebius, AG des associations Syndrome de Moebius France et Belgique, Domaine de Wegimont, Belgique, 10-11-12 mais 2013.

Communications affichées

Jacquot, M., Gernet, I. (2016). De l’étrangeté de l’atteinte somatique aux remaniements de l’identité : Les enjeux de la maladie neuromusculaire rare à l’âge adulte. 1er Colloque « Recherche en Sciences Humaines et Sociales dans les Maladies rares’ de la Fondation Maldies Rares; Paris, 20 octobre 2016.

Soulon, L., Jacquot, M., Jonveaux, T. (2013). Jardin et soins Palliatifs : Quand le lieu restaure le sujet. 19ème Congrès de la SFAP, Lille du 13, 14 et 15 juin 2013    

Gueniche, K., Jacquot, M., Thibaud, E., Polak, M.(2010). Emotional/affective dynamics and feelings about XY DSD conditions. About patients raised as girls, treated at a single institution. a cohort of XY disorder of sexual development (DSD) patients raised as girls, treated at a single institution. 16th World Congress of Pediatric and Adolescent Gynecology, Montpellier, 22-25 mai 2010.

Jacquot, M. (2007). L’anatomie est-elle une destinée ? Etude de l’organisation psycho-sexuelle de 15 sujets nés avec une anomalie du développement des organes génitaux, ayant un caryotype XY, opérés et élevés en tant que fille. Journée de l’école doctorale, Université Paris Descartes, Décembre 2007.

Organisations de colloques

Membre du comité d’organisation des 5èmes Entretiens Francophones de la Psychologie, « La Clinique : Quelles clinique ? », Institut de Psychologie, Université Paris-Descartes, 19-29-21 avril 2012.

Membre du comité d’organisation du Colloque « Psychothérapie et psychanalyse. Enjeux thérapeutiques et éthiques du soin psychique », EA 3071-SULISOM, Faculté de Psychologie, Université de Strasbourg, 19-20 octobre 2012

Mes activités d’enseignements à l’université ont débuté en 2005 en tant que chargée de cours (Université de Caen-Basse Normandie, Université Paris Descartes, Université Denis Diderot, Université Paris 13-Villetaneuse) et se sont prolongées par un contrat d’A.T.E.R. à l’université de Paul Valéry de Montpellier (2009-2010). J’ai ainsi pu développer une grande variété d’enseignements qui recouvrent les différentes années du cursus des étudiants en psychologie, et plus particulièrement en psychologie clinique.

 A l’Université de Strasbourg, mes enseignements concernent :

Licence 1 :

  • Méthodologie clinique (l’observation)
  • A.P.E.

Licence 3 :

  • Méthodologie clinique (l’entretien)
  • Introduction aux épreuves projectives

Master 1 :

  • Epreuves projectives (formation à la cotation selon la méthode de l’école française)
  • Méthodologie de la recherche en psychologie clinique et psychanalyse
  • Reprise de stage
  • Encadrement mémoire de recherche

Master 2

  • Epreuves projectives (formation à l’analyse selon la méthode de l’école française)
  • Séminaire thématique
  • Encadrement note clinique de recherche (M2pro)
  • Encadrement mémoire de recherche (M2Recherche)

Responsable de la première année du Master mention psychologie, parcours : Psychopathologie, psychologie clinique et psychanalyse

Autres activités

Depuis 2013 :

Lectrice pour la revue Evolution psychiatrique

Depuis 2011 :      

Psychologue clinicienne. Centre de référence des maladies neuromusculaires rares. Hôpital Central – CHU de Nancy (54)

Membre du groupe des psychologues des consultations des centres de références des MNM de l’AFM

2010-2011  :  

Psychologue clinicienne. Unité de soins palliatifs. Service de soins de suite et de réadaptation à orientation gériatrique. Centre Paul Spillmann – Hôpital Saint Julien – CHU de Nancy (54)

2004 à 2009  :

Psychologue clinicienne. Service d’Education Spécialisée et de Soins à Domicile, Association des paralysés de France (Thionville, 57)