Marie-Paule Chevalerias


 

Titre universitaire Bureau Coordonnées
Maître de Conférences
en Psychologie et
Psychopathologie Cliniques
302G marie-paule.chevalerias@unistra.fr
Tél. 03 68 85 19 18

 

 

Maître de conférences en Psychologie et Psychopathologie Cliniques à la Faculté de Psychologie, Université de Strasbourg.
Psychologue clinicienne – Psychanalyste.
Membre de l’EA 3071 – SULISOM de l’Université de Strasbourg.

Formation

  • 1997      DOCTORAT de PSYCHOLOGIE CLINIQUE – Paris V-Sorbonne. Intitulé de la thèse : «Le désir maternel d’intimité avec le nouveau-né»
  • 1995      D.E.A. de PSYCHOLOGIE, Université Louis Pasteur, Strasbourg I.
  • 1988      D.E.S.S. de PSYCHOLOGIE CLINIQUE et de PSYCHOPATHOLOGIE, Paris V-Sorbonne.
  • 1986      MAITRISE de PSYCHOLOGIE CLINIQUE, Paris V-Sorbonne.
  • 1985      LICENCE de PSYCHOLOGIE, Paris V-Sorbonne.
  • 1978      Diplôme d’Etat d’ERGOTHERAPEUTE, Berk-sur-Mer.

Activités professionnelles

Enseignant-Chercheur

  • depuis 1999       Maître de Conférences en Psychologie Clinique, Faculté de Psychologie, Université de Strasbourg.
  • 1997-1998          A.T.E.R. (mi-temps), l’U.F.R. Sciences du Comportement et de l’Environnement, ULP, Strasbourg I.
  • 1993-1994          A.T.E.R., l’U.F.R. Sciences du Comportement et de l’Environnement, ULP, Strasbourg I.
  • 1998-1999          P.A.S.T., Institut Universitaire de Formation des Maîtres d’Alsace.

Psychologue Clinicienne

Depuis 1998

Centre Médico-Psycho-Pédagogique (C.M.P.P.), Strasbourg (67). Travail de consultations auprès d’enfants et d’adolescents (Premiers entretiens, bilans psychologiques, psychothérapies)

1997 – 1999

Centre Médico-Psycho-Pédagogique (C.M.P.P.), Mulhouse (68). Travail de consultations auprès d’enfants et d’adolescents (Premiers entretiens, bilans psychologiques, psychothérapies)

1997- 1998

Ecole Régionale d’Enseignement Adapté (E.R.E.A.), Illkirch-Graffenstaden (67). Accompagnement psychologique des jeunes.

1988 – 1989

Centre Médico-Psycho-Pédagogique (C.M.P.P.) et Hôpital de Jour, Pavillon de l’Enfance et de l’Adolescence, Centre Hospitalier, Lens (62). Travail de consultations auprès d’enfants et d’adolescents (Premiers entretiens, bilans psychologiques, psychothérapies individuelles et groupales)

Ergothérapeute

1978-1983   

Institut d’Education Motrice « Moulin des Alouettes » (I.E.M.) Association des Paralysés de France, Lille (59). Prise en charge d’enfants et d’adolescents handicapés moteurs.

Institut d’Education Motrice « La Source » (I.E.M.), Association des Parents d’Enfants Infirmes Moteurs, Hem (59). Prise en charge d’enfants polyhandicapés âgés de 4 à 10 ans – travail au sein d’une structure d’inspiration psychanalytique – prise en charge globale de l’enfant et de sa famille.

Mes activités de recherche ont débuté en 1992 dans l’équipe de recherche de Psychologie Clinique et Psychopathologie (Université Louis Pasteur (U.L.P.), Strasbourg), sous la direction du Pr. E. Lecourt qui a encadré mon travail de thèse intitulé « Le désir maternel d’intimité avec le nouveau-né ». A partir de 1995, elles se sont poursuivies dans le cadre du Laboratoire de Recherche en Psychologie sur la Famille et la Filiation (ULP) dirigé par le Pr. F. Hurstel, puis dans le cadre de l’Unité de Recherche en Psychologie : subjectivité, connaissances et lien social UPR/SCLS (EA 3071) (Université de Strasbourg) dirigée par le Pr. S. Lesourd, et actuellement par Mme le Pr.M.F. Bacqué.

Mon premier travail de recherche avait pour objectif, au-delà de l’élucidation des processus psychiques maternels engagés dans le désir d’intimité avec le nouveau-né, de repérer leur importance simultanément dans le processus d’humanisation de l’enfant et dans l’appropriation du lien.  Ce travail a mis en valeur l’articulation étroite existante entre la construction de l’identité maternelle et la mise en place du lien primitif à l’enfant.  Aussi l’expression du désir maternel au cœur de la relation intime à l’enfant vient-il révéler qu’au-delà de la satisfaction des besoins primaires, ce dont il s’agit pour la mère c’est d’être reconnue dans le désir de son enfant comme étant sa mère, reconnaissance nécessaire pour la transmission des processus d’humanisation que sont la nomination des places et des identités de chacun.

Les pistes dégagées de cette première recherche ont ensuite été reprises dans d’autres contextes afin d’approcher plus précisément les ancrages psychiques participant à la construction du lien à l’autre : lien avec une personne handicapée adulte dans le cadre de l’accueil familial, lien à l’enfant dans le cas de l’opportunité offerte du choix de son nom. La dimension sociale et culturelle particulièrement engagée dans ces nouvelles recherches m’amène depuis à travailler davantage les effets des contextes et discours sociaux (notamment les discours préventifs) sur le positionnement subjectif et le lien à l’enfant.

La problématique actuelle des violences intrafamiliales et son étude du côté des enjeux psychiques engagés par chacun dans le lien à l’autre, en constitue un approfondissement. Engagée dans l’élaboration et le recueil des données, notre objectif est au-delà de l’étude des liens conjugaux et familiaux, de travailler aux effets des représentations sociales et professionnelles sur la manière de penser aujourd’hui la prise en charge de ces situations conjugales et familiales complexes.

Mots clés

  • lien
  • intimité mère-nouveau-né
  • construction subjective
  • périnatalité
  • prévention
  • transmission
  • violences intrafamiliales

Articles dans revues internationales à comité de lecture scientifique

2015

Chevalérias M-P, 2015, L’enfant et la violence familiale – La création à l’œuvre par le symptôme. Topique. N°130 : 125-134. DOI : 10.3917/top.130.0125  

2014

Chevalérias M-P, 2014, Croyance et construction subjective. Le divan familial. N°32 : 79-88. DOI : 10.3917/difa.032.0079  

Razon L., Spiess M., Chevalérias M.P., 2014, Idéaux sociétaux et subjectivité.  Conflictualités autour de l’allaitement, Dialogue 2/ 2014 (n° 204), p. 103-113. DOI : 10.3917/dia.204.0103  

2011

Chevalérias M.P., 2011, Le lien primordial dans son rapport à l’humanisation, Recherches en Psychanalyse, 2, n°12, 180-187. DOI : 10.3917/rep.012.0180.

2010

Spiess M., Chevalérias M.P., Razon L., 2010, Quand la certitude s’empare du discours de la prévention : le sujet malmené de notre modernité, Cliniques méditerranéennes, 81, 65-75. DOI : 10.3917/cm.081.0065  

2007

Chevalérias M.-P., 2007, La transmission dans le lien intime mère-nouveau-né, Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence, 55, 362-366. doi:10.1016/j.neurenf.2007.07.009

Chevalérias M.-P., 2007, O discurso organizador da perinatalidade na França de hoje, Epistemo-Somatica, Vol. IV, n°1, jan/jul, 32-40

2006

Casper M.-C., Granet F., Pradesses de Latour C.-H., & coll. : Pradesses-Monod M.-L., Chevalérias M.-P., 2006, Choisir un nom de famille. Une approche pluridisciplinaire des implications de la réforme du nom, L’Homme, 179, 201-218.

2005

Chevalérias M.-P., 2005, O homem, o filho, o amante : as diferentes figuras do pai em torno do nascimento, Psicanalise e Hospital-4, Novas versoes do pai : reproduçao assistida e uti, Universidade Fumec, 27-34.

Casper M .-C., Pradelles-Monod M.-L., Chevalérias M.-P., 2005, La transmission du nom de famille… Lorsque s’impose un choix, Le divan Familial, 15, 13-23.

2003

Chevalérias M.-P. 2003, L’intimité et le lien intime – Approche psychologique et psychanalytique, Le divan Familial,11, 13-23.

1999

Chevalérias M.-P., 1999, La notion d’intimité – Approche théorico-clinique, Neuropsychiatrie Enfance Adolesc., 47, (3), 151-159.

1998

Chevalérias M.-P., 1998, Les chemins de l’intimité – Entre une mère et son nouveau-né, Dialogue, n°142, pp 63-72.

Ouvrages

Willerval-Chevalérias M.-P., 1999, Le désir maternel d’intimité avec le nouveau-né, Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion

Actes de colloques

Chevalérias M.-P., 2011, L’oralité au-delà de la satisfaction du besoin, Actes du Colloque international Oralité et modernité – Les manifestations de la pulsion orale aujourd’hui, 15-16 mai, Troyes, (non paru) chez l’Harmattan.

Communications à l’étranger

Chevalérias M.P., 2007, Le discours organisateur de la périnatalité dans la France d’aujourd’hui, IIIème Forum Internacional Psycanalise e Hospital, A subversao operada no mundo pelo discurso da ciencia e… os caminhos da psicanalise, 23-25 août 2007, Belo Horizonte – Minas Gerais- Brésil.

Chevalérias M.P.,2005, Le père, l’amant, l’homme autour de la naissance, IIème Forum International Psychanalyse et Hôpital, Versions du Père et… les chemins de la vie, 5-6 août 2005, Belo Horizonte, Minas Gerais, Brésil.

Chevalérias M.-P., 2005, La construction du lien précoce à l’enfant, 4 août 2005, Mater Dei Hospital, Belo Horizonte, Minas Gerais, Brésil.

Communications aux colloques, journées d’étude, conférences en France

Chevalérias M.P., 2012, Hors normes les maternités adolescentes ?, Colloque de la revue Dialogue – Familles de « mauvaise réputation », 30-31 mars 2012, Université de Caen.

Chevalérias M.P., 2012, L’hostile et la pulsion de vie, Colloque international, Laboratoire « Recherches en psychopatholoogie, Nouveaux symptômes et lien social », E.A. 4050, L’hostile : ses lieux, ses manifestations, sa réalité, 15-16 novembre, Université Rennes 2.

Chevalérias M.-P., 2011, L’oralité au-delà de la satisfaction du besoin, Actes du Colloque international Oralité et modernité – Les manifestations de la pulsion orale aujourd’hui, 15-16 mai, Troyes.

Spiess M., Thevenot A., Chevalérias M.P., 2011, Les nouvelles normes de la maternité : enjeux et paradoxes, Colloque La maternité à l’épreuve du genre. Métamorphoses et permanences de la maternité dans l’aire méditerranéenne, 13-14 janvier, Aix en Provence.

Chevalérias M.P., 2009, Les enjeux d’une démarche clinique dans la recherche, 3ème Colloque International de Psychopathologie et de Psychanalyse du Lien social, Prévention précoce et préparation à la parentalité pendant la période périnatale : portée, limites et enjeux, 27-28 novembre, Strasbourg.

Chevalérias M.P., 2009, L’oralité au-delà de la satisfaction du besoin, Colloque International Oralité et modernité -Les manifestations de la pulsion orale aujourd’hui, 15-16 mai, Troyes.

Chevalérias M.P., Spiess M., 2008, Prévention et résistance du sujet, 2ème Colloque International de Psychopathologie et Psychanalyse du Lien Social, Malades du libéralisme ? Actuel du sujet, actualité du lien social, 15-16 mars, Strasbourg.

Chevalérias M.P., 2006, Les voies de la transmission : l’intimité mère-nouveau-né,  Colloque international 22-23 juin 2006, Corps en famille, Université de Franche-Comté.

Chevalérias M.P., 2000, L’intimité primitive, la quête d’intimité à l’adolescence – L’expérience d’être seul pour une découverte de soi et de l’autre, Journées montpelliéraines de psychiatrie de l’enfant et des professions associées, Nourrisson aujourd’hui, adolescent demain, 28 et 29 septembre.

Chevalérias M.P., 1999, L’évaluation de l’intelligence : un objectif, une démarche, Colloque international « Ethique et qualité dans l’évaluation », Reims, 25-26 octobre.

Chevalérias M.P., 1997, Impact de la souffrance psychique maternelle sur l’intimité du lien précoce avec le nouveau-né, Colloque national junior en psychologie clinique et psychopathologie, La souffrance psychique, Université Lumière Lyon 2, pp 111-117.

Conférences :

Chevalérias M.P., 2007, Quelle place prend le handicap dans l’éducation de mon enfant, Centre Auguste Jacoutôt pour enfants déficients auditifs, 5 décembre.

Chevalérias M.P., 2007, Le devenir « père » dans la relation à l’enfant, Journées d’étude : « La personne handicapée – entre famille et institution » – 4-5 octobre – Fondation protestante du Sonnenhof

Chevalérias M.P., 2007, Etre père aujourd’hui, comment trouver sa place et jouer son rôle, Maison d’accueil parents-enfants, Illkirch-Graffenstaden, 20 novembre 2007.

Interventions dans le cadre des séminaires de recherche proposés par le Laboratoire

  • « De la condition d’être humain : en passer par le lien »
  • « Tout(e) à la fois mère, conjointe et fille de… Paroles d’une mère à son nouveau-né »
  • « Du singulier au généralisable en recherche clinique »
  • « Du « journal » à la construction du cas : les figures paternelles chez l’Homme aux rats » de Freud
  • « La notion d’intimité dans la relation précoce mère-nouveau-né ».
  • « De la problématique à la construction méthodologique de la recherche »
  • « De l’écoute d’un discours à l’élaboration d’une méthodologie de recherche »

Mes activités d’enseignement ont débuté en 1993 à l’U.F.R. Sciences du Comportement et de l’Environnement, aujourd’hui Faculté de Psychologie, composante de l’Université de Strasbourg.

J’ai débuté l’enseignement dans le cadre de contrats d’A.T.E.R. puis de P.A.S.T. et suis depuis 1999 Maître de Conférences en Psychologie Clinique.

Mes activités d’enseignement (192 h) se répartissent sur l’ensemble du cursus universitaire de la formation en psychologie clinique. Elles comprennent principalement des C.M. et des T.D. qui offrent des formations générales et spécifiques aux théories, méthodes et outils du psychologue clinicien. Elles participent également à l’accompagnement des étudiants dans l’élucidation de leur choix professionnel dans le cadre de la licence et dans leur accompagnement à l’insertion professionnelle dans le cadre du master. Mes enseignements préparent par ailleurs à la méthodologie de la recherche notamment par la direction de mémoires.

Mes enseignements  sont principalement axés sur :

  • l’approche psychanalytique du développement libidinal de l’enfant
  • les méthodes et la pratique clinique orientée par la psychanalyse
  • initiation à la recherche en psychologie clinique
  • accompagnement au projet professionnel de l’étudiant

J’ai antérieurement à ces enseignements dans la faculté de psychologie, dispensé des cours,  à l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Strasbourg, dans le cadre de la formation des enseignants spécialisés.

  • Responsable de la section clinique depuis 2007
  • Membre élu au Conseil de Faculté depuis 2005 (deuxième mandat)
  • Membre du Collégium Sciences Humaines et Sociales de l’Université de Strasbourg depuis 2008
  • Responsable d’Unités d’Enseignement

Activités professionnelles hors UDS

Parallèlement à mes activités d’enseignant-chercheur, j’exerce depuis un peu plus de 10 ans maintenant en tant que psychologue clinicienne au Centre Médico-Psycho-Pédagogique de Strasbourg. Je reçois là des enfants et des adolescents en consultation externe dans un travail d’élucidation des problématiques et de prise en charge psychothérapeutique. Cette activité est exercée au sein d’une équipe pluridisciplinaire d’orientation psychanalytique.