Martine Maurer


Directeur de thèse Année d’inscription Titre de thèse
Marie-Frédérique Bacqué   Souffrance dépressive récurrente et fragilité bipolaire. Mouvements régressifs et défaillance du contenant psychique : étude comparative au Rorschach et au MMPI 

 

 

Formation :

 2010-2012 doctorat en psychologie clinique et psychanalyse, Faculté de psychologie, Université de Strasbourg, Strasbourg, France.

2002-2003  DESS  de psychologie clinique et psychopathologique, Université de Besançon

1999- 2000 Maitrise de psychologie, Université Lyon 2 

1998- 1999 Licence   de psychologie, Université Lyon 2

1994-1996  Deug de psychologie, Université de Reims Champagne –Ardenne.

Expérience professionnelle :

 Depuis 2003  psychologue clinicienne, Clinique de santé mentale Solisana, Guebwiller

Depuis 2003  psychologue clinicienne en pratique libérale

«  Souffrance dépressive récurrente et fragilité bipolaire. Mouvements régressifs et défaillance du contenant psychique : étude comparative au Rorschach et au MMPI  »

Présentation du projet de thèse

La grande diversité des dépressions récurrentes observables chez des patients au profil de personnalité très disparate postule pour l’existence d’une fragilité commune (facteur commun) chez l’ensemble de ces sujets.  Dans le premier axe de notre recherche, nous postulons que cette fragilité commune consiste en une difficulté à contrer les mouvements psychiques de régression. Difficulté que nous mettons en lien  avec une défaillance précoce du contenant psychique. Pour objectiver cette hypothèse, nous effectuons une étude comparative  à partir de 30 protocoles de Rorschach de sujets souffrant de dépression récurrente en calculant pour chacun  un indice de régression élaboré pour cette étude. Dans notre second axe, nous cherchons à discerner dans cette même population des facteurs complémentaires qui pourraient signaler l’indice d’une fragilité bipolaire associée chez certains de ces sujets.  Pour objectiver cette seconde  hypothèse, nous effectuons une étude comparative complémentaire de 30 protocoles de MMPI-2 afin de dégager des constantes à cinq échelles cliniques  (2-7-8-9-0) et sous échelles. 

Outre le versant compréhension du fonctionnement psychique de ces sujets, la détermination objective de cette défaillance ainsi que le repérage précoce d’une éventuelle fragilité bipolaire vise à apprécier et élaborer les dispositifs de médiations thérapeutiques et psychothérapiques à aménager préférentiellement pour cette population donnée.

Thèse soutenue le 09 octobre 2015.

Résumé de la thèse

Mots-clés :

  • Souffrance dépressive
  • Trouble bipolaire
  • Récurrence
  • Régression
  • Mouvements progrédients
  • Contenant psychique
  • Processus Originaire

 

Participation aux journées doctorales :

  1. Maurer Martine, 2010, colloque sur les frontières mentales, La souffrance dépressive, une expérience  aux frontières de la  subjectivité, 08 avril 2010, Université de Strasbourg